Question écrite du député de Côte-d’Or, Bernard Depierre

Depierre_Bernard

M. Bernard Depierre attire l’attention de M. le ministre de l’éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative sur les méthodes d’apprentissage dispensées dans les établissements scolaires de classe préparatoire.Il existe deux principales méthodes d’apprentissage de la lecture : la méthode syllabique et la méthode globale. Aujourd’hui, 40 % des enfants sortant du primaire éprouveraient des difficultés de lecture et d’écriture, 15 % des élèves de CM2 ne les maîtrisent pas. Or pour tout individu, tant sur un plan d’épanouissement personnel que pour... Lire la suite

Question écrite du député du Lot, Dominique Orliac

Madame Dominique Orliac  (socialiste, radical, citoyen et divers gauche), député du Lot, attire l’attention du ministre de l’éducation nationale sur les méthodes d’apprentissage de la lecture. Selon certaines associations qui se basent sur de récentes études, il semblerait que 40 % des enfants sortant du primaire éprouvent des difficultés de lecture et d’écriture et que 15 % des élèves de CM2 ne les maîtrisent absolument pas. Deux méthodes d’apprentissage de la lecture existent principalement à l’heure actuelle : la méthode syllabique et la méthode globale. La... Lire la suite

Question écrite du député de la Marne, Philippe Armand Martin

Armand_Martin_Philippe

M. Philippe Armand Martin attire l’attention de M. le ministre de l’éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative sur le problème de l’apprentissage de la lecture au cours préparatoire, qui s’est partagé entre les deux systèmes de la méthode syllabique et de la méthode globale. Les deux ont été expérimentés même à l’échelle internationale avec des fortunes diverses et il semble que, pour une majorité de parents, la préférence soit pour un retour à la méthode syllabique. En conséquence, il lui demande de bien vouloir lui indiquer... Lire la suite

Question écrite du député de Mayenne, Marc Bernier

Bernier_Marc

M. Marc Bernier attire l’attention de M. le ministre de l’éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative sur l’apprentissage de la méthode syllabique dans tous les établissements scolaires de classe préparatoire (CP). Aujourd’hui, 40 % des enfants sortant du primaire éprouvent des difficultés de lecture et d’écriture, 15 % des élèves de CM2 ne les maîtrisent absolument pas. Or, pour tout individu, tant sur un plan d’épanouissement personnel que pour son avenir scolaire et professionnel, savoir lire et comprendre ce qu’il... Lire la suite

Question écrite du député de Haute-Garonne, Patrick Lemasle

Lemasle_Patrick

Question publiée le : 08/03/2011 M. Patrick Lemasle appelle l’attention de M. le ministre de l’éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative sur les débats qui ont actuellement lieu sur les deux méthodes d’apprentissage de la lecture au cours préparatoire, à savoir la méthode syllabique et la méthode globale. En effet, au vu des qualités et défauts de chaque méthode, il semble que de nombreux pays, tels la Grande Bretagne et la Finlande, ont aujourd’hui abandonné la méthode globale au profit de la méthode syllabique constatant ainsi une amélioration... Lire la suite

Question écrite du député du Rhône, Philippe Meunier

Meunier_Philippe

M. Philippe Meunier alerte M. le ministre de l’éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative sur la méthode d’apprentissage de la lecture au cours préparatoire. Il existe aujourd’hui principalement deux méthodes d’apprentissage de la lecture : la méthode syllabique et la méthode globale. De nombreuses études ont été réalisées dans ce domaine de l’apprentissage de la lecture, et il semblerait que nous ayons aujourd’hui le recul nécessaire tant au niveau national qu’international pour connaître les qualités et les défauts de... Lire la suite

3 questions à … Françoise Cousin, orthophoniste

Certains disent que la méthode globale d’apprentissage de la lecture n’a jamais été utilisée. Votre expérience clinique de plus de 30 ans le confirme-t-elle ? Ce n’est pas vrai. La vraie méthode globale a probablement été peu utilisée, mais elle a été remplacée par des méthodes semi-globales. Et d’après les constats que j’ai pu faire, elles ont la même nocivité. Y a-t-il vraiment des bonnes et des mauvaises méthodes d’apprentissage de la lecture ? Je le vois quotidiennement. De même qu’on apprend à marcher avant de courir, on part du... Lire la suite

Trois questions à…

La revue parlementaire a interrogé Olivia Millioz, responsable de la communication de SOS Éducation. Qu’avez-vous pensé des résultats de la France dans la dernière édition du rapport PISA ? Depuis le lancement de l’enquête PISA, il y a dix ans, les performances de la France n’ont cessé de baisser. Ces très mauvais résultats devraient nous faire réagir, or les politiques ne font rien. Il faut savoir que 40 % des enfants n’arrivent pas à lire correctement en sortant du primaire. Cette situation a été constatée par de très nombreux rapports sur la question : l’école française... Lire la suite

Q.E. du député de Meurthe-et-Moselle, Valérie Rosso-Debord

Ross-Debord_Valerie

Question publiée  le : 08/02/2011 Mme Valérie Rosso-Debord appelle l’attention de M. le ministre de l’éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative sur la méthode syllabique. Il ressort de diverses études et rapports qu’un nombre inquiétant d’enfants ne maîtrisent pas les bases de la lecture à leur sortie de primaire. Ces mêmes études démontrent que les pays comme la Finlande, qui ont fait le choix de cette méthode, ont de bien meilleurs résultats scolaires. Aussi, elle lui demande de lui indiquer dans quelle mesure il serait envisageable de... Lire la suite

Question écrite du député de l’Eure, Jean-Pierre Nicolas

Nicolas_Jean-Pierre

Question publiée le : 01/02/2011 M. Jean-Pierre Nicolas attire l’attention de M. le ministre de l’éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative sur l’apprentissage de la méthode syllabique dans tous les établissements scolaires de classe préparatoire (CP). Aujourd’hui, 40 % des enfants sortant du primaire éprouvent des difficultés de lecture et d’écriture, 15 % des élèves de CM2 ne maîtrisent absolument pas ni la lecture ni l’écriture. Il est nécessaire de réagir. Pendant ce temps, nos voisins européens ont fait un choix d’apprentissage... Lire la suite